• Accueil
  • BYOD
  • Cloud
  • Data
  • Mobilité
  • Sécurité
  • DSI 2.0
  • show/hide menu
  • Accueil
  • BYOD
  • Cloud
  • Data
  • Mobilité
  • Sécurité
  • DSI 2.0
  • DSI

    Deux questions à Robert Eusèbe, directeur des moyens numériques de la chaîne Arte

    1

    Dans le cadre de son rôle de co-président au sein de l’association Agora des DSI, mais aussi en tant que directeur des moyens numériques de la chaine de télévision Arte, Robert Eusèbe, que nous avions déjà pu apercevoir en vidéo sur notre blog, a eu la gentillesse de répondre à deux petites questions.

    Première question

    Le contexte pour les directeurs des systèmes d’information est plutôt complexe, on en vient même à questionner l’avenir du positionnement de cette fonction. Vous qui dirigez les SI d’une chaîne de télé fortement engagée sur le terrain de la numérisation, comment voyez-vous évoluer votre mission ?

    Le contexte technologique et sociétal évolue considérablement, les cycles s’accélèrent, entrainant des transformations radicales dans les entreprises. Le numérique est l’un des principaux vecteurs de changement, que ce soit dans les processus internes avec les gains de productivité, mais aussi l’évolution des métiers côté utilisateurs.

    Dans le cas de l’audiovisuel, la dématérialisation des programmes a radicalement bouleversé le fonctionnement de l’entreprise. Le numérique, dans le produit et dans la relation client, a permis de modifier le rapport au téléspectateur en offrant de nouvelles manières de « consommer » les programmes, en mode délinéarisé par exemple, en mobilité, d’élargir l’offre avec de nouveaux contenus comme ARTE Live Web.

    Le DSI est au cœur de ces transformations. Ses missions sont multiples et contribuent largement à la stratégie de l’entreprise dans le contexte que j’ai décrit. Il se doit bien entendu de garantir le fonctionnement des systèmes en place sous peine de décrédibilisation, de mener une veille permanente pour identifier les véritables opportunités et les implémenter avec le timing optimal, de communiquer vers la direction générale sur les enjeux, de veiller à l’accompagnement des utilisateurs avec la DRH pour éviter tout décrochage des salariés, de maintenir le niveau de compétence de ses collaborateurs au meilleur niveau, etc.

    La démarche à double focale du DSI comprends une vision à long terme pour asseoir les méthodes et les technologies dans un continuum cohérent, mais aussi une réactivité de tous les jours pour saisir les opportunités du moment.

    En quelques mots, le DSI: un métier éprouvant mais passionnant ; le DSI: le trait d’union entre rêves et réalités.

    Deuxième question

    Vous êtes le co-président d’une association qui réunit plus de 150 DSI, Agora des DSI, comment cette organisation les accompagne-t-elle dans le contexte de nous avons défini plus haut ?

    L’Agora des DSI est effectivement une communauté de 150 DSI environ. Ce lieu, un peu magique, nous permet de partager nos expériences, de confronter nos visions, de nous entraider lorsque les uns les autres sommes confrontés à des situations inattendues, de nouer des relations d’amitié avec nos confrères.

    L’agora mets à disposition tout un arsenal d’outils pour permettre ces échanges entre les membres ; les questions flash, les ateliers flash, les infos flash sont autant d’instruments que nous activons dans les situations du quotidien. Il est clair que dans ce contexte, ce type de dispositif est précieux, voir indispensable pour répondre à toutes les sollicitations auxquelles le DSI est confronté régulièrement. C’est la garantie d’apporter la réponse la plus pertinente du moment à son entreprise.

    D’une manière plus concrète, nous réunissions la communauté une fois par mois en format diner, autour d’un thème centré sur l’innovation, la rupture, le management. Au-delà de ces rencontres, chaque membre est en mesure de faire appel à la communauté avec les outils précédemment cités. Les valeurs de l’Agora DSI tournent autour de la performance, de l’humilité et de la convivialité.

    Le prochain événement organisé par l’Agora des DSI, a lieu le lundi 18 novembre prochain, dans le 9e arrondissement de Paris. Plus d’informations sur le site de l’Agora des directeurs des systèmes d’information.

    articles liés

    Échanges avec Patrice Trousset, DSI de Microsoft France, Belgique et Pays-Bas (1re partie)

    Échanges avec Patrice Trousset, DSI de Microsoft France, Belgique et Pays-Bas (1re partie)

    Faire de la gestion de projets un levier de croissance pour l'entreprise

    Faire de la gestion de projets un levier de croissance pour l'entreprise

    L'entreprise à l'heure du numérique: quelle place pour le métier des DSI?

    L'entreprise à l'heure du numérique: quelle place pour le métier des DSI?