• Mobilité
  • show/hide menu
  • Mobilité
  • Applications Mobilité

    Webification des applications, prenez l’histoire en marche

    0

    Connectivité et nomadisme bouleversent la manière dont les professionnels accèdent aux logiciels et les utilisent. Pour suivre le mouvement, les DSI sont aujourd’hui dans de nombreuses situation dans l’obligation de migrer des applications vers le web.

    MSB08_Francine_06

    Fini le temps des systèmes mainframe / terminal et des serveurs distribués enfermés dans le SI de l’entreprise. Les applications sont aujourd’hui de plus en plus agiles et communicantes, accessibles depuis le web. Elles proposent aux utilisateurs instantanéité d’accès et réactivité transactionnelle.

    Assurer la migration

    Pour les DSI, il s’agit d’assurer l’évolution des applications conçues et développées pour fonctionner en mode local vers de nouvelles versions qui permettent connectivité constante, souplesse de déploiement et mise en production rapide. Et la tendance en la matière n’est pas prête de s’arrêter. Selon le cabinet IDC, en 2013, l’investissement dans les tablettes en milieu professionnel devrait connaître une croissance de +168% par rapport à 2012.

    La migration des applications vers le web passe souvent par un re-développement de la brique applicative dans des langages et avec des framework appropriés. .NET, Java, PHP ou encore Python sont des outils compatibles avec Windows Server 2012 et qui permettent connecter au web, et donc de rendre nomade, ds applications qui sont longtemps restées cloîtrées dans les murs physiques de la DSI.

    Penser à l’impact sur les infrastructures

    Car ce tournant a également un impact sur les infrastructures informatiques qui accueillent ces nouvelles applications. Car elles doivent garantir une haute disponibilité de service quel que soit le nombre d’utilisateurs connectés, et absorber des stocks de données toujours plus importants.

    De fait, les plateformes de cloud, qu’elles soient privées, hybrides ou publiques, semblent les plus à même d’héberger ce nouveau type d’applications totalement orientées vers le web. Et là aussi, la tendance marché est à la hausse. IDC assure que les investissements dans les solutions cloud devraient progresser de +27,6% sur un an en 2013.

    Une solution Microsoft au cas par cas

    Dans tous les cas, Microsoft peut proposer une solution adéquate pour assurer le fonctionnement et l’hébergement des applications d’entreprise webifiées. Avec Windows Server 2012 en mode local, ou bien avec la plateforme de cloud publique Azure, voire en mode hybride avec le mélange bien équilibré des deux solutions, il est possible de faire fonctionner les applications de l’entreprise en haute disponibilité h24 et donc de donner aux utilisateurs un accès constant à leurs données et leurs outils.

    articles liés

    Arcan simplifie l'hospitalisation à domicile en développant une application mobile

    Arcan simplifie l'hospitalisation à domicile en développant une application mobile

    Guide de déploiement de Windows Phone en entreprise

    Guide de déploiement de Windows Phone en entreprise

    Messagerie instantanée d'entreprise : La Poste Courrier opte pour Lync

    Messagerie instantanée d'entreprise : La Poste Courrier opte pour Lync