show/hide menu
Non classé Word 2010

Word 2010 : Gestion typographique professionnelle

0

Word est devenu au fil de temps un outil quasiment universel. On peut y faire des documents allant de la simple note en mode brouillon (beaucoup d’utilisateurs l’utilisent comme cela, même si OneNote serait plus approprié :-)) au document structuré, composite, complexe comprenant une table des matières, des titres, des styles bien définis pour chaque partie »

 

Du « post-it » à la documentation technique, Word est capable de gérer de nombreux défis.

Dans le domaine de la PAO, nous verrons que Publisher et notamment sa version 2010 est plus adapté. Il n’empêche qu’un certain nombre de nouveautés dans Word 2010 vont surement intéresser de plus près les amateurs de documents répondant à des normes professionnelles.

Les frontières entre les outils bureautiques et les outils professionnels se brouillent et les utilisateurs vont pouvoir bénéficier des fonctionnalités avancées, pour découvrir de nouveaux horizons :-)

 

La gestion de la typographie a fait des progrès sensibles dans Word 2010 :

wordCapture

 

Nous pouvons déjà commencer par la gestion des polices de caractère OpenType et notamment les jeux de police plus élaborés, comprenant plusieurs jeux de styles incorporés. OpenType est une norme de police qui prend en charge des problématiques ou des fonctionnalités beaucoup plus avancées que les anciens formats de police. Elle a été normalisée ISO en Mars 2007.

Pour bien comprendre, nous allons créer un document Word avec 4 fois de suite le texte « Microsoft Office 2010″. La police que nous allons utiliser est une police OpenType assez jolie : Gabriola.

 

Par défaut, la Police Gabriola va apparaitre de la sorte :

set 1

 

Jolie police, n’est-ce pas :-). Supposons que nous voulions la voir évoluer un peu et prendre un peu plus de « liberté » :-)

Il suffit d’aller dans les options de police de caractère (la petite flèche entourée en rouge)

stylistic

 

Apparait alors la fenêtre d’options avancées pour la typographie. Dans « stylistic set » (jeux de styles), je vais choisir le deuxième jeu de style de la police« 

set2

 

Et voilà, toujours la même police, toujours le même style, la même cohérence visuelle, mais on remarque des majuscules plus élaborées, et des F et D dont les hampes sont plus libres » intéressant, non « 

Toujours selon le même principe, si on passe en revue les styles suivants :

set3

Les effets sont de plus en plus accentués et de subtiles différences apparaissent entre les styles (remarquez le « D » de Word)

set4

On finit même par avoir des effets qui débordent sur le mot suivant ! Tout ces jeux de style permettent alors de créer des effets très sympathiques pour les titres, notamment couplés avec les nouveaux effets de textes dont nous parlerons plus tard, Word va permettre de créer des documents d’une beauté époustouflante, dans le respect des normes typographiques professionnelles.

Nous finirons par un dernier point : La gestion des ligatures. Tout typographe vous le dira : un vrai logiciel professionnel doit savoir gérer les ligatures typographiques. . Mais commençons par expliquer ce qu’est une ligature :

ligatures

dans cet exemple, ffi et ffl à gauche sont ligaturés alors qu’à droite non. La fusion de deux graphèmes en un seul est le principe de la ligature. Cette fusion permet d’améliorer la lisibilité optique et agrémente esthétiquement le texte.

Pour que Word gère les ligatures, il faut aller dans la même fenêtre que celle de tout à l’heure :

ligature2

et fixer le type de ligature : Standard, standard et contextuelle ou encore historique.

et caetera

ici, on voit une ligature bien connue » :-)

Enfin, si vous voulez savoir ce qu’une police de caractère a dans le ventre, vous pouvez aller dans l’onglet « insert » et cliquer sur symbole. là va apparaitre tout le jeu de caractères de la police en question.

character map

La typographie est un domaine très intéressant qui contient à la fois des références historiques, des pratiques liées à l’évolution de l’imprimerie et nous permet de plonger dans un monde où la recherche de la meilleure lisibilité est couplée à une démarche esthétique toujours présente.

Vous l’aurez compris, c’est un domaine que j’affectionne tout particulièrement :-)

Alors, bonne découverte dans Word 2010 !

MS0017052

Jérôme Loridan

Chef de Produit Office

articles liés

Créer une table des matières avec Word 2011

Créer une table des matières avec Word 2011

Winston Struye, professeur chez Slideluck Youth Initiative nous parle de Sway

Winston Struye, professeur chez Slideluck Youth Initiative nous parle de Sway

Concepteur PowerPoint évolue !

Concepteur PowerPoint évolue !