• Développez vos activités
  • show/hide menu
  • Développez vos activités
  • Comment être un bon manager à l’ère numérique ?

    0

    Comment être un bon manager ?

    Être un bon manager nécessite un certain nombre de compétences : savoir mener son équipe, être à l’écoute, pouvoir résoudre les conflits… Toutefois, la transformation numérique remet en cause les pratiques de travail et le management de projet n’échappe pas à cette mutation. Alors, comment être un bon manager à l’ère numérique ? Découvrez nos 3 conseils pratiques !

    PME : travailler à distance

    1. Encourager l’usage d’outils collaboratifs

    A l’heure des nouvelles organisations du travail permises par le numérique, le rôle du manager est d’accompagner le changement, et surtout d’encourager le travail collaboratif dans l’entreprise. Il ne tire plus sa légitimité de son autorité mais de sa capacité à faire émerger les idées nouvelles. Dans ce cadre, la connaissance et la maîtrise des outils collaboratifs devient une compétence centrale, de même que la capacité à diffuser des informations ciblées et de qualité.

    Il peut être aidé dans cette tâche par l’emploi d’un calendrier partagé pour améliorer l’organisation de l’emploi du temps, d’un logiciel de gestion de projet pour automatiser la planification et l’affectation des ressources, ainsi que d’un forum ou réseau social interne pour discuter de l’avancement du projet. Sans oublier le recours au big data et à la business intelligence pour fédérer l’ensemble des données pertinentes au projet ou pouvant aider à la prise de décision.

    1. Renforcer la mobilité de l’équipe

    L’amélioration des débits de connexion et la multiplication des terminaux mobiles rendent possibles le travail en déplacement et le télétravail à domicile ou dans un espace de coworking. Compte tenu des avantages offerts en termes de productivité, loin de freiner ces usages, le manager doit inciter leur développement. Cette mobilité du travail est également intéressante pour un cade qui supervise plusieurs sites ou plusieurs équipes multi-sites.

    => A lire aussi : Gagner en mobilité et en agilité commerciale grâce au numérique : l’exemple de Regus

    A ce titre, le passage de l’entreprise au cloud computing offre l’opportunité aux collaborateurs du projet de travailler depuis n’importe quel endroit, dès qu’une connexion Internet est disponible. Certains de ces services disposent même d’un mode hors connexion qui assure l’accès aux documents, y compris en cas de mauvaises conditions. L’utilisation d’une messagerie instantanée permet aussi la tenue de réunions à distance via des conférences téléphoniques.

    1. Assurer la sécurité des données

    Le manager doit veiller au contrôle et à la qualité des données numériques échangées par les participants au projet afin d’éviter les pertes de données ou les redondances éventuelles. Au-delà de la sécurité du réseau, il lui revient donc de veiller à la prévention des cyberattaques comme à la sensibilisation des collaborateurs sur les risques les plus courants.

    Là encore, le cloud computing et le big data jouent un rôle important, puisque la protection des données est assurée par des prestataires extérieurs dont les dispositifs de sécurité sont généralement bien plus sophistiqués que ceux d’une PME. En outre, ces services donnent au manager la possibilité de centraliser les données dans un même espace et de gérer en temps réel les habilitations d’accès qui sont modulables en fonction de chaque participant.

    Cyber sécurité avec Microsoft

    articles liés

    Banques : des progrès encore à faire pour le financement des TPE/PME

    Banques : des progrès encore à faire pour le financement des TPE/PME

    PME : 4 conseils pour optimiser l’utilisation de votre CRM !

    PME : 4 conseils pour optimiser l’utilisation de votre CRM !

    N’ayez pas peur de l’innovation et du changement : accompagnez-les !

    N’ayez pas peur de l’innovation et du changement : accompagnez-les !