• Accueil
  • Actualités
  • Témoignages
  • Conseils
  • Documents
  • Évènements
  • show/hide menu
  • Accueil
  • Actualités
  • Témoignages
  • Conseils
  • Documents
  • Évènements
  • Conseils Développement

    Le grand défi de l’entrepreneur : décrocher sa première référence

    par Chloé
    1

    Vous avez réalisé votre business plan, trouvé des financements, préparé vos locaux, souscrit à l’offre Office 365 Petite Entreprise, réalisé des flyers et des cartes de visite… Bref, votre entreprise est prête à ouvrir ses portes. Que vous soyez sur un marché B2B ou B2C, il ne vous manque plus que l’essentiel : votre premier client.

    Seulement c’est toujours le même cercle vicieux. Avant de vous faire confiance, on vous demande des références. Pour avoir des références, il faut qu’un client vous laisse votre chance de faire vos preuves…

    158346096k

    Pas de client sans référence ?

    Certes, vous n’avez pas encore de références à afficher sur votre site internet, mais n’en faites pas un handicap. Vous avez d’autres atouts à valoriser. Votre offre répond à un besoin bien réel que vous avez identifié. Ayez donc confiance en vous. Démarquez-vous par des tarifs attractifs, que vous pourrez revaloriser par la suite en optimisant la qualité de vos produits. Mettez en avant votre jeunesse, qui vous permet d’être innovant et au courant des dernières technologies et tendances. Votre petite structure vous permet de vous adapter rapidement aux évolutions des demandes des clients.

    Pour François, créateur de plusieurs entreprises dont Tangane, société spécialisée dans les expériences connectées en magasin, le réseau aide certes beaucoup. Mais toujours optimiste, il nous confie :

    « Vous trouverez forcément un client, si vous répondez à un besoin concret. Prêtez attention à la demande de votre interlocuteur, écoutez-le, interrogez et challengez son problème. Montrez que vous l’avez compris, que vous proposez une solution qui répond à sa demande… En bref, concentrez-vous sur lui plutôt que sur votre projet et vous serez convaincant ! »

    Misez sur vos relations personnelles

    Vous connaissez forcément dans votre entourage des personnes qui pourraient recourir à vos services. Contactez-les donc en premier lieu, pour leur parler de votre projet dans un cadre informel, lors d’un déjeuner par exemple. Comme ils vous connaissent déjà, ils seront plus enclins à vous faire confiance. Renseignez-vous aussi sur ce que sont devenus les gens de votre promotion universitaire, en entrant en contact avec eux via LinkedIn. Listez les potentiels prospects que vous avez rencontré au cours de vos différentes expériences professionnelles et démarchez les personnellement, en mettant en avant leurs avantages à travailler avec vous.

    Pas de contacts ? Misez sur les réseaux sociaux

    Si vous manquez de contacts à activer, misez sur LinkedIn pour rencontrer vos premiers clients. Vous pouvez commencer par créer gratuitement le profil de votre entreprise pour y détailler vos produits et services. Associez-les à un contact client, en liant par exemple les offres à votre profil LinkedIn personnel. Faites découvrir les coulisses de votre entreprises, vos méthodes de travail, vos équipes et équipements de production, en utilisant le fil d’actualités. Donner à voir l’intérieur de vos locaux renforce la confiance que les clients peuvent vous accorder. Considérez le web comme votre vitrine en ligne.

    Avec votre profil personnel, vous pouvez intervenir dans des discussions pertinentes pour valoriser vos solutions. Si un groupe LinkedIn s’intéresse par exemple à la logistique et que vous possédez justement une expertise dans ce domaine, faites valoir vos services qui intéresseront peut-être l’un des membres du groupe. Pour améliorer la visibilité de votre profil, n’oubliez pas d’intégrer un lien vers LinkedIn dans votre signature d’e-mail.

    Vous pouvez aussi créer votre réseau au-delà de la sphère numérique, en vous rendant dans des salons sur lesquels vos clients sont présents. Démarchez les différents stands à l’aide de vos brochures et cartes de visites pour collecter des contacts parmi les exposants. Pour créer une présentation commerciale attractive, lisez notre article « Concevoir votre présentation commerciale en quelques clics« . Si vous avez une tablette, elle vous sera utile pour donner un aperçu de vos services rapidement et faire visiter votre site internet aux prospects.

    Les pistes sont nombreuses pour dénicher son premier client. Votre meilleure qualité sera la persévérance. Vos efforts finiront par être récompensés, comme ceux de l’entreprise Michel & Augustin, dont les premiers clients furent un épicier de quartier et des commerçants de proximité, alors que tout le monde les prenait pour des fous ! Ils se plaisent désormais à le raconter sur le site Cmonguys.

    Pensez au bonheur de signer vos premières commandes pour vous motiver et redoublez d’énergie !

    articles liés

    Le street marketing : pas de limite à la créativité

    Le street marketing : pas de limite à la créativité

    5 choses à savoir avant de monter sa boîte

    5 choses à savoir avant de monter sa boîte

    Comment bien recruter, 1re partie : savoir sélectionner les bons candidats

    Comment bien recruter, 1re partie : savoir sélectionner les bons candidats

    • http://www.htw-i.com/ Hadrien

      Merci pour cet article intéressant ! La difficulté de trouver ses premiers clients réside aussi dans le fait qu’on sous-estime ses compétences au début d’une aventure entrepreneuriale. Un blog valorisant ainsi qu’un bon référencement web peuvent permettre de garder le cap.