show/hide menu
Non classé Cloud Cloud Computing File File Server IaaS Linux Microsoft Azure smb SMB 2.1 Storage Ubuntu VM

Comment connecter une machine Linux au service Microsoft Azure File

0

Azure File fait partie des nouveaux services IaaS de Microsoft Azure présentés lors de l’édition nord américaine de Microsoft TechEd 2014 en mai 2014. Ce service permet à des machines virtuelles dans Azure de se connecter à du stockage Azure via une ressource de type partage de fichiers SMB 2.1. Il est également possible de se connecter à cette ressource via REST.

L’objectif de cet article est de présenter comment connecter partage sur Azure File depuis une VM Linux hébergée dans Azure IaaS.

Pré requis :

  • Avoir un abonnement Microsoft Azure
  • Avoir une machine virtuelle Linux (ici Ubuntu 14.04 LTS) exécutée dans Azure IaaS
  • Avoir configuré un partage Azure File dans la même région que la VM Linux

Installation des outils CIFS dans la VM Linux

Pour cela, exécuter la commande suivante : sudo apt-get install cifs-utils

Création d’un répertoire et montage du partage Azure File dans ce répertoire

Créer un répertoire : mkdir repertoiredemo

Dans cet exemple, j’ai monté un partage Azure File baptisé azurefilestan1. Aller dans le portail Azure dans les propriétés du compte de stockage pour récupérer la clé primaire d’accès au compte de stockage

Monter le partage sur le répertoire :

sudo mount -t cifs //azurefilestan1.file.core.windows.net/fsstan1 ./repertoiredemo -o vers=2.1,
username=azurefilestan1,
password=cléducomptedestockageavec==àlafin,
dir_mode=0777,file_mode=0777

Vérification de la bonne connexion au partage Azure File : aller dans le répertoire repertoiredemo et lister le contenu. Créer du contenu (fichiers et répertoires à l’intérieur)

Rappel rapide des permissions sur les systèmes de fichiers Unix :
- le premier digit représente la User permission
- le second digit représente la Group permission
- le troisième digit représente World permission
- 1=execute, 2=write, 4=read. Donc 1+2+4=7  => permission execute+write+read

Note : dans la commande de montage, j’ai utilisé les masques offrant le maximum de permissions (0777) ce qui n’est pas forcément la meilleure option dans beaucoup de scénarios. il est bien entendu possible d’affecter d’autres valeurs moins permissives comme 0775 par exemple.

Pour déconnecter le partage : sudo umount ./repertoiredemo

Vous êtes professionnel et légitimement vous vous posez des questions sur le Cloud, Windows Azure, Hyper-V, Windows Server, l’évolution du datacenter vers un cloud privé ou hybride alors pour en savoir plus, n’hésitez pas à suivre les sessions gratuites de formation de la Microsoft Virtual Academy : http://www.microsoftvirtualacademy.com/

Pour évaluez gratuitement Windows Azure : http://azure.microsoft.com/fr-fr/pricing/free-trial/

- Stanislas Quastana -

articles liés

Podcast #0 du 31/10/2014 : Retour sur TechEd Europe 2014

Podcast #0 du 31/10/2014 : Retour sur TechEd Europe 2014

Microsoft Azure, Office 365, Intune – les liens indispensables

Microsoft Azure, Office 365, Intune – les liens indispensables

Microsoft TechDays 2015 - Toutes les sessions du parcours Infrastructure Datacenter et Cloud

Microsoft TechDays 2015 - Toutes les sessions du parcours Infrastructure Datacenter et Cloud

Les commentaires sont fermés.