show/hide menu
Non classé container Containers Docker Uncategorized Windows Server 2016

Débuter avec les conteneurs Linux, Windows, Docker, Azure–partie 1–Introduction

0

Les conteneurs aujourd’hui tout le monde en parle mais finalement, assez peu de personnes (développeurs, IT) dans l’écosystème Microsoft connaissent, comprennent et utilisent ces nouveaux modes de déploiement.

Les conteneurs ont vraiment pris de l’importance dans les deux dernières années avec l’essor de Docker qui est une jeune société proposant un ensemble de briques logicielles permettant d’automatiser le déploiement d’applications dans des conteneurs logiciels.

Docker étend le format des conteneurs Linux standard (LXC) avec une API de haut niveau fournissant une solution de virtualisation d’OS (à ne pas confondre avec de la virtualisation de machines, ici on fait croire à l’application qu’elle s’exécute sur son OS à elle alors qu’il est mutualisé avec d’autres applications) qui exécute les processus de façon isolée.

Docker est une solution clairement utilisée aujourd’hui par les développeurs, DevOps et IT privilégiant les solutions Open Sources (Linux & cie) et dans des environnements nécessitant des changements très très réguliers (on parle d’ailleurs de Continuous Delivery) comme des plateformes de services Web ou SaaS.

L’idée derrière les conteneurs, c’est de découper une pile applicative en couches superposables (chaque couche étant liée et faisant référence à la couche inférieure dite parent) et de mettre à disposition ces différentes couches (appelées aussi images) dans un dépôt central dans lequel les développeurs peuvent aller se servir mais aussi déposer le résultat de leurs développements.

L’engouement est tel autour de Docker, qu’en moins de 2 ans, un véritable écosystème s’est bâti autour de ces solutions et c’est désormais l’ensemble de l’industrie IT/Logicielle/Cloud qui a choisi de se tourner vers cette nouvelle révolution (en passe de devenir un eldorado pour certains).

Microsoft ne pouvait bien entendu pas passer à côté de ce sujet et a établi une relation privilégiée avec Docker afin, dans un premier temps, de permettre aux utilisateurs de Docker de profiter de leur environnement avec ou au sein de ses solutions.

Ainsi, il est désormais possible :

- Dans Microsoft Azure : d’exécuter des machines virtuelles Linux avec un moteur Docker, de déployer une Docker Trusted Registry, de déployer depuis le Marketplace des applications en conteneurs Docker, le tout avec le support de Docker Swarm et Docker Compose

- Dans Visual Studio 2015 : de déployer une application (ex: ASP.NET 5) directement dans un conteneur Docker grâce à un plug-in.

- Dans Windows, d’administrer des Docker Host depuis le client Docker pour Windows (ligne de commande)

La collaboration Microsoft / Docker ne s’arrête pas là et s’étend aussi à Windows Server qui dans sa prochaine mouture (Windows Server 2016) va intégrer également des technologies de conteneurs (Windows containers et Hyper-V conteneurs). Le partenariat avec Docker va permettre la gestion de ces conteneurs avec les outils d’administration de Docker (le Docker Client et le moteur Docker); offrant ainsi une expérience unifiée aux utilisateurs existants de Docker. Des architectes multi conteneurs Windows et Linux seront ainsi possibles et administrables avec un seul outil.

Ajoutons à cela, le regroupement de l’ensemble des acteurs de l’industrie autour d’un format standardisé de conteneurs et donc c’est clair : il va falloir tenir compte de ce sujet dans les prochains mois / années. Rappelez-vous la virtualisation de machines en 2001, c’était nouveau, innovant, disruptif… Les conteneurs c’est pareil aujourd’hui !

Quelques lectures complémentaires :

Prochains articles de cette série : une vue d’ensemble des principaux composants de Docker, les conteneurs dans Windows Server, le déploiement de Docker Host dans Azure, l’administration de ces Docker Host depuis Windows…

Vous êtes professionnel et légitimement vous vous posez des questions sur le Cloud, Microsoft Azure, Hyper-V, Windows Server, l’évolution du datacenter vers un cloud privé ou hybride… N’hésitez pas à suivre les sessions gratuites de formation de la Microsoft Virtual Academy : http://aka.ms/mvafr

- Stanislas Quastana -

articles liés

Débuter avec les conteneurs Linux, Windows, Docker, Azure – partie 3 – Déployer Docker dans Azure

Débuter avec les conteneurs Linux, Windows, Docker, Azure – partie 3 – Déployer Docker dans Azure

TechDays Camp 2015 parcours IT – le programme et la liste des villes en région

TechDays Camp 2015 parcours IT – le programme et la liste des villes en région

Débuter avec les conteneurs Linux, Windows, Docker, Azure – partie 3 – Déployer Docker dans Azure

Débuter avec les conteneurs Linux, Windows, Docker, Azure – partie 3 – Déployer Docker dans Azure

Les commentaires sont fermés.