Vous avez un projet ?

Contactez-nous

#EdTech20 : quelles sont les start-up les plus innovantes ?

Les 15 et 16 juin 2016, se tenait à Londres la quatrième édition du sommet EdTechXEurope. À cette occasion, le prix EdTech 20 a été remis aux start-up les plus prometteuses du marché européen. Découverte avec Educpros.

Organisé par l’entreprise Edxus Group et le fonds d’investissement Ibis Capital, EdTechXEurope a rassemblé les 15 et 16 juin 2016 tous les acteurs de l’écosystème des technologies de l’éducation. Entre pitchs, conférences et rencontres, le prix EdTech 20 a récompensé les 20 start-up les plus prometteuses du marché européen, jugées en fonction de quatre critères :  l’innovation, la croissance, le potentiel de développement et l’impact sur le marché de l’éducation.

C’est Potential.com qui a remporté cette édition 2016. Créée en 2005 aux Emirats arabes unis, cette start-up veut réinventer la formation continue. Ses cours en ligne, pratiques et plutôt brefs, touchent à de nombreux sujets, qui vont de la gestion du temps au design thinking en passant par des conseils de nutrition pour le ramadan, et ont déjà séduit des entreprises comme PepsiCo ou… Microsoft !

La deuxième place est occupée par Circus Street, une entreprise londonienne arrivée sur le marché en 2009. Elle propose des formations en marketing digital à près de 15 000 clients répartis dans plus de 30 pays. Pour cela, elle s’appuie notamment sur des vidéos interactives qu’elle produit elle-même.

Enfin, la troisième marche du podium revient à DigiExam. La plateforme de cette entreprise suédoise créée il y a cinq ans permet de faire passer facilement des examens en ligne. Utilisée dans plus de 50 pays par un millier d’établissements (principalement des lycées et des universités), elle a pour objectif d’améliorer les conditions d’examen pour les étudiants et les professeurs.

=> A lire aussi : La blockchain pour assurer l’authenticité des diplômes ?

Bilan de cette édition 2016 de l’EdTech 20 ? Ibis Capital note que plusieurs domaines aux potentiels de croissance forts ont été représentés : préparation aux examens, plateformes proposant des environnements de réalité virtuelle, études à l’étranger, formation au codage informatique, big data et apprentissage des langues. Seul regret, si le classement est assez diversifié, il ne compte aucune start-up hexagonale, contrairement à l’édition 2015, remportée par les Français de DigiSchool.

=> Pour consulter le palmarès de l’EdTech 20 2016 dans son intégralité, rendez-vous sur EducPros 

=> A lire aussi : Avec EducaLab, Cap Digital veut imaginer l’école de demain