Vous avez un projet ?

Contactez-nous
  • Après une expérience d’apprentissage à distance de plusieurs mois, les enseignants partagent leurs réussites, les défis qu’il reste à relever et leurs attentes pour la prochaine année scolaire.
  • Les nouvelles données montrent une forte progression de l’utilisation des solutions d’apprentissage à distance : plus de 150 millions d’élèves, de professeurs, de responsables institutionnels et d’enseignants utilisent activement les produits Microsoft Éducation, dont Microsoft Teams est la plateforme centrale, pour impliquer les élèves dans l’apprentissage à distance.
  • Microsoft annonce aujourd’hui de nouvelles fonctionnalités dans Teams, notamment une extension de l’affichage jusqu’à 49 participants, des arrière-plans personnalisés, des outils d’analyses sur la participation des élèves en classe et la possibilité pour les enseignants de scinder les classes au sein de différentes salles virtuelles – Breakout rooms – pour que les élèves puissent se réunir et collaborer en groupes sur des projets.

Au cours des derniers mois et à l’aune du confinement, nos modes d’enseignement et d’apprentissage ont été bouleversés. Les enseignants et les professeurs ont intégré de nouveaux outils qu’ils prenaient, bien souvent, en main pour la première fois. Les élèves ont également fait l’expérience d’un nouveau type d’apprentissage, qui aura des répercussions importantes et durables. Cette transition a mis en évidence qu’avec l’augmentation de la distance entre les enseignants et les élèves, il est plus important que jamais d’aider les enseignants à trouver des moyens de maintenir la motivation et la sécurité des élèves dans ce monde numérique.

De nombreux signes indiquent que l’utilisation des outils numériques pour l’apprentissage à distance et l’apprentissage hybride se poursuivra à la prochaine rentrée scolaire et au-delà. Nous avons ainsi demandé à près de 500 membres de la communauté Microsoft Éducation, représentés par des enseignants et des responsables d’établissements dans le monde entier, de partager les leçons tirées de l’enseignement à distance. Nous avons constaté que 61 % d’entre eux s’attendent à démarrer la prochaine année scolaire dans un environnement d’apprentissage hybride, en mixant l’apprentissage à distance et en présentiel, et que 87 % d’entre eux prévoient d’utiliser la technologie plus fréquemment après la reprise de l’enseignement dans les salles de classe.

Les enseignants pensent qu’il est difficile de transposer numériquement les programmes scolaires traditionnels et, dans de nombreux cas, qu’il est impossible de recréer la journée scolaire avec seulement des sessions en ligne. Au sein de notre communauté d’enseignants, plus de la moitié d’entre eux affirment que « maintenir la motivation et la participation des élèves à l’aide des outils numériques », ont été les principaux défis à relever pendant cette période d’enseignement à distance.

L’enseignement à distance nécessite une nouvelle logique de création de contenu plus inclusif et interactif. Pour relever ces défis, et afin de garantir la bonne implication des élèves dans différentes activités et la sécurité des salles de classe numériques, les enseignants se sont tournés vers les outils technologiques.

Une adoption accrue des outils et solutions d’enseignement à distance

Plus de 150 millions d’élèves, de professeurs, de responsables d’établissements et d’enseignants utilisent désormais activement les produits Microsoft Éducation, dont Teams for Education est la plateforme centrale, pour accompagner et impliquer les élèves avec les méthodes d’apprentissage à distance.

Nous souhaitons les aider du mieux possible. C’est pourquoi, nous annonçons aujourd’hui plusieurs nouvelles fonctionnalités dédiées à la plateforme Teams Education :

  • Pour les enseignants, pouvoir voir simultanément les visages de tous leurs élèves change la donne en termes d’implication, préservant également le maintien des liens sociaux et émotionnels. Ainsi, très bientôt, nous allons étendre la vue Teams en 7×7, pour visionner jusqu’à 49 participants à la fois sur un seul écran.

Et à l’automne, les enseignants pourront créer des salles virtuelles, Breakout Rooms, pour que les élèves puissent se réunir et collaborer en petits groupes.

  • Les enseignants ont également besoin de s’assurer que chaque étudiant puisse participer et que toutes les voix soient entendues. Dans Teams for Education, les élèves peuvent désormais grâce à la fonctionnalité “Main levée”, lever la main pendant les réunions de classe et participer activement au cours.

Les enseignants peuvent également consulter des rapports de présence, Attendance Reports, et analyser des données relatives à la participation de leurs élèves, telles que les devoirs rendus, les mesures d’activité et les notes, avec l’outil Class Insights, qui sera disponible à l’automne.

  • Pour les enseignants, il est également essentiel de garantir la sécurité des élèves et de contrôler leur expérience en classe. Pour cela, nous ajoutons ce mois-ci de nouvelles options dans Teams qui empêchent un élève de rejoindre directement une réunion.

Seuls les enseignants auront la possibilité de déterminer qui peut entrer dans la salle de classe virtuelle en créant une salle d’attente pour vérifier que les personnes présentes sont bien autorisées à participer au cours. Ces mesures viennent soutenir les engagements de Microsoft en matière de confidentialité et de sécurité s’appuyant sur plus de 90 normes réglementaires et industrielles.

La transformation des pratiques et des usages

Dans les salles de classe et de conférence numériques l’enseignement à distance s’est complètement transformé en quelques mois. Les enseignants ont rapidement compris qu’ils avaient besoin d’outils supplémentaires en plus des fonctionnalités de vidéoconférence pour les aider à structurer les acquis et l’apprentissage de leurs élèves. Aujourd’hui, l’enseignement en ligne ne consiste plus à tenter de reproduire en virtuel une journée scolaire classique. Il s’apparente à un système plus flexible impliquant des sessions enregistrées et en direct, des heures d’aide aux devoirs et des travaux réalisés en autonomie.

Kelly Aramaki, directrice générale des écoles du District scolaire de Bellevue dans l’Etat de Washington aux Etats-Unis, explique d’ailleurs que « la plupart de nos enseignants n’avaient jamais créé de vidéo ou ouvert Teams avant la pandémie de la COVID-19. En quelques semaines, ils ont appris à utiliser Teams pour donner des cours, rencontrer de petits groupes pour assurer le soutien et la connexion, donner et noter des devoirs, et faire le point avec les élèves en tête-à-tête ». « Les professeurs de mathématiques ont utilisé OneNote pour permettre à leurs élèves de montrer leur travail et documenter leurs raisonnements, tout en leur faisant part de leurs commentaires en direct. Et de façon générale, les enseignants ont utilisé la fonctionnalité de questionnaire Forms à la fin de leurs cours comme « billet de sortie » pour vérifier  que le cours avait été bien compris ».

Au-delà de la salle de classe,  l’école nourrit également le lien entre les élèves, qui s’établit dans les couloirs et la cantine, permettant l’apprentissage socio-émotionnel, un processus essentiel de développement de la conscience de soi, de la maîtrise de soi et des compétences interpersonnelles nécessaires pour réussir à l’école ou plus tard, au travail.

L’école est aussi un lieu où l’on encourage la créativité. Les murs des salles de classe des écoles primaires sont tous ornés des projets artistiques des élèves. Le mois de juin est ponctué par les diverses pièces de théâtre ou autres concerts de fin d’année. Comment alors, dans un environnement où la distanciation sociale reste la norme, encourager la fibre artistique des élèves ? Grâce à des outils comme Flipgrid, les élèves peuvent s’exprimer en donnant libre cours à leur voix et à leur créativité. Flipgrid est une application gratuite qui fonctionne comme un réseau social d’apprentissage et qui met en relation par vidéo les enseignants et les élèves. Depuis mars, plus de 25 000 nouveaux enseignants de plus de 180 pays se sont inscrits en moyenne chaque jour.

En outre, pour tenter de conserver l’implication chez les élèves lors de l’apprentissage à distance, les enseignants se servent également de méthodes basées sur le jeu pour aider les élèves à rester concentrés, créer un esprit de communauté et exprimer leur créativité. La semaine dernière, le Département de l’Éducation de la ville de New York et ses enseignants ont lancé un programme à l’échelle du district pour tous les élèves inscrits de la Grande section de maternelle à la Terminale, les incitant à utiliser Minecraft Education Edition pour concevoir un espace public dans leur quartier ou leur communauté et le partager via une visite virtuelle sur Flipgrid. Grâce à Flipgrid, à la capacité de Minecraft Education Edition à favoriser la créativité des élèves, et aux nouvelles fonctionnalités dans Teams visant à aider les enseignants à maintenir l’implication des élèves dans un environnement sécurisé, nous espérons que quels que soient les types d’apprentissage à la rentrée, les enseignants se sentiront prêts.

Outiller les parents autant que les enseignants

Tout en assumant leurs propres obligations, les parents se sont retrouvés intégrés à la nouvelle équipe pédagogique, aidant les élèves à s’orienter dans les horaires et les nouveaux systèmes d’apprentissage, veillant à ce que les cours soient accessibles et les distractions minimisées – tout en cherchant à trouver un équilibre avec leurs propres responsabilités.

Parents et aidants doivent tous à présent fournir un soutien supplémentaire aux élèves qui passent à l’apprentissage à distance, en plus de leurs responsabilités et de leur travail quotidien

Les élèves apprennent à des rythmes différents avec des styles d’apprentissage divers, ce qui peut être particulièrement difficile dans une situation d’apprentissage à distance. Pour permettre aux parents d’aider les élèves quel que soit leur niveau ou leurs difficultés, qu’elles soient liées pour la lecture à une dyslexie ou pour l’écriture à une dysgraphie, nous avons intégré des outils d’apprentissage comme le Lecteur immersif dans nos expériences éducatives, y compris Microsoft Word, Microsoft Edge, Teams, OneNote, Flipgrid et Minecraft Education Edition. Aujourd’hui, le Lecteur immersif permet chaque mois à plus de 23 millions de personnes atteintes de dyslexie et de troubles de l’apprentissage d’être autonomes. Plus récemment, Microsoft a annoncé l’intégration du Lecteur immersif au navigateur Microsoft Edge, ce qui permet aux élèves de choisir leur mode de lecture en ligne tout en aidant les parents à limiter les distractions.

Microsoft s’est également engagé à fournir des appareils abordables, durables, sécurisés et connectés à Internet pour s’assurer que tous les élèves puissent participer à l’apprentissage à distance ou hybride tout en progressant. Depuis le début de l’année 2020, l’utilisation de Windows 10 Éducation a augmenté de près de 40 %. Pour plus d’informations sur les derniers appareils et leur disponibilité, vous pouvez consulter notre outil de recherche.

 

Enfin, dans ce nouvel environnement, les personnes partagent des espaces de travail, de vie et d’apprentissage à la maison. Pouvoir participer à des appels vidéo tout en préservant leur espace personnel privé est important pour de nombreux élèves. De nouvelles options d’arrière-plan personnalisé dans Teams sont désormais disponibles pour les élèves et les enseignants. En plus d’utiliser des images d’arrière-plan floutées et présélectionnées, les élèves et les enseignants peuvent personnaliser leurs propres images et, par conséquent, personnaliser leur espace d’apprentissage. 

À l’avenir, le rôle que jouent les parents et les aidants dans l’équipe enseignante sera encore plus déterminant. En offrant aux parents un accès plus flexible aux salles de classe virtuelles de leurs enfants (accès aux documents OneNote et aux e-mails de synthèse d’activité hebdomadaire de Teams for Education, par exemple), nous nous engageons à les aider à s’approprier ces nouvelles approches éducatives.

Lors de la transition vers l’apprentissage à distance, un des défis les plus difficiles à relever, pour les responsables d’établissement, était de s’assurer que le personnel soit prêt et de renforcer la confiance des enseignants dans l’enseignement à distance. 

Depuis le début de la pandémie, nombre d’Etats, de régions et d’établissements, sont passés à l’apprentissage à distance en quelques semaines. Les Émirats arabes unis ont ainsi mis en œuvre pour la première fois une migration vers Teams de leurs 650 000 élèves en 14 jours. Le comté de Broward en Floride, qui compte 271 517 élèves, a effectué une transition semblable vers Teams en deux semaines. L’université de Bourgogne est passée de 5% d’utilisation de Teams à 100% en une journée, avec plus de 1 152 000 connexions à Teams et 3 945 réunions relevées entre le 16 mars et le 10 avril, les chiffres parlent d’eux-mêmes. Tous les cours ainsi que les examens sont assurés. Le modèle distanciel a été unanimement adopté !

D’aussi rapides changements reposent sur une coordination sans faille entre les parents, les enseignants et les élèves.

C’est ce que souligne le Dr Sylvia J. Diaz, surintendante adjointe à l’innovation et à la sélection des écoles pour les écoles publiques du Comté de Miami-Dade aux Etats-Unis, qui a été chargée de fournir des solutions et des formations au personnel.  « Comme beaucoup d’enseignants dans notre pays ont pu l’expérimenter, la transition de l’enseignement en présentiel vers l’enseignement à distance est complexe. Cela nécessite du contenu, des outils et du soutien pour les professeurs et les élèves », explique-t-elle. « Il faut beaucoup de communication et de nouvelles façons d’échanger avec les élèves et les familles. Et même lorsque vous disposez de tous les éléments dont vous avez besoin, les rassembler de manière à pouvoir offrir un enseignement pertinent et garantir toutes les possibilités d’apprentissage reste un défi ».

Les responsables d’établissements ont aussi affirmé que digitaliser l’enseignement représentait bien plus que juste faire de l’enseignement à distance. Il leur a fallu mettre en œuvre une solution permettant d’assurer le fonctionnement normal des services et de s’adapter aux besoins changeants des élèves et du personnel. Stuart Corbridge, vice-chancelier et directeur de l’Université Durham au Royaume-Uni a déclaré : « Je suis très fier de la façon dont mes collègues de l’Université Durham ont relevé le défi de transposer en ligne notre programme d’enseignement en travaillant depuis leur domicile et en prenant des décisions clés à distance ». « Le déploiement de Microsoft Teams dans l’ensemble de l’université a largement permis ces changements. En fait, sans Teams, nous n’aurions pas fait de tels progrès en seulement quelques semaines. »

Même avec toutes ces avancées incroyables et rapides à leur disposition, les administrateurs et les responsables institutionnels ont reconnu qu’ils naviguent en territoire inconnu et qu’il reste encore beaucoup à faire pour s’assurer que tous les élèves soient en mesure de participer. Le mois dernier, nous avons organisé un Sommet sur la transformation virtuelle qui a réuni 200 ministres de l’Éducation du monde entier pour discuter de l’équité, du rôle de l’éducation dans la société et des futurs modèles d’enseignement.

De nombreux ministres ayant participé à la conversation ont fait remarquer que la création d’une éducation accessible à tous doit être une priorité essentielle. L’accessibilité a toujours été au cœur de notre approche, avec par exemple des fonctionnalités comme  Microsoft Translator for Education qui permet aux enseignants de dialoguer avec les élèves et les membres de leur famille dans leur langue maternelle et de fournir un support de lecture et d’alphabétisation via du texte et de l’audio.

Lors du Sommet, les directeurs d’écoles ont également indiqué que les partenariats public-privé étaient essentiels à la future réussite des établissements scolaires. Nous travaillons avec plusieurs organisations mondiales non gouvernementales et à but non lucratif comme l’UNESCO et l’UNICEF afin de mettre notre technique au service des communautés du monde entier qui en ont le plus besoin.

Enfin, les participants au Sommet ont également souligné le rôle important de la technologie dans la prise en charge de modèles d’enseignement hybrides adaptés et partie intégrante d’un système éducatif de qualité. Aujourd’hui plus que jamais, les enseignants et les directeurs d’établissements scolaires ont besoin d’outils numériques sécurisés qui les aident à rester en contact et à collaborer avec les professeurs, les élèves et les familles. Les nouvelles fonctionnalités d’interopérabilité offertes par Teams ainsi que les outils de gestion de l’apprentissage les plus utilisés, ne sont que quelques exemples de notre collaboration avec les responsables pédagogiques pour répondre à leurs besoins. Microsoft Teams for Education inclut également des intégrations avec les applications Kahoot, Moodle, Wooclap, Genially, Prezi, Canvas et autres. Et nous continuerons d’ajouter des intégrations de partenaires pour faciliter l’utilisation de Teams par les écoles et les universités.

C’est en partageant les meilleures pratiques et en poursuivant le dialogue que nous pouvons ensemble améliorer l’expérience éducative pour tous. Les enseignants, les administrateurs et les responsables institutionnels peuvent désormais partager leurs expériences et leurs conseils ou poser des questions sur la communauté d’apprentissage à distance. Comptant plus de 6 000 membres, cette communauté est constituée d’enseignants du monde entier qui fournissent des ressources et des services d’accompagnement pour le développement professionnel, afin de compléter les contenus transmis par leurs administrations. Les experts en apprentissage du Microsoft Store se tiennent à la disposition des enseignants et des familles avec de nouvelles ressources et de nouveaux ateliers.

Alors que les écoles et les universités continuent d’évoluer à un rythme rapide, nous pensons que nous avons encore beaucoup à apprendre les uns des autres. Nous souhaitons faciliter le dialogue, la mise en relation et l’entraide pour soutenir les administrateurs et responsables institutionnels dans leur préparation de la prochaine année scolaire.

Enseignement et apprentissage vont changer sur le long terme.

Si l’on se penche sur les derniers mois et sur les efforts inspirants des éducateurs, des familles, des professeurs et des responsables d’établissements pour rester en contact et soutenir les étudiants, le rôle fondamental que joue l’éducation dans notre société est indéniable. Le lien entre les étudiants et les enseignants est au cœur d’une éducation de qualité, et ce lien et cet engagement doivent persister, quel que soit notre environnement physique. Un nouveau paradigme de l’éducation est en train de se mettre en place, avec le potentiel d’un apprentissage agile, centré sur l’élève, illimité dans le temps et dans l’espace.

Pour en savoir plus, nous vous invitons à visiter notre site dédié à l’enseignement à distance en cliquant ici.