Vous avez un projet ?

Contactez-nous

hour-of-code-minecraft

Comment initier les plus jeunes à la programmation informatique et au code ? Ce questionnement est au cœur du mouvement Hour of Code, dont Microsoft est un des partenaires, et qui, depuis sa création en 2013 à l’initiative de Code.org, a organisé des milliers d’ateliers gratuits pour plus de 188 millions d’élèves dans le monde.

En décembre 2015, 487 événements Hour of Code ont été organisés dans toute la France. Au cœur du processus, des exercices qui permettent aux plus jeunes à apprendre en s’amusant sur un terrain qu’ils connaissent bien : celui des jeux vidéo. Explications avec Nathalie, animatrice d’atelier avec Minecraft et apprenante chez Simplon rencontrée à l’occasion d’ateliers organisés par Microsoft en partenariat avec Simplon.

Pourquoi enseigner le code à des enfants ?

Il est vraiment temps de s’intéresser au langage de programmation et de dépasser sa peur de l’inconnu. Le code, au premier abord, semble toujours compliqué, mais une fois qu’on est confronté au sujet et qu’on s’y met avec les bons outils, on s’aperçoit que l’apprentissage peut être souple et convivial !

Comment se passe la mise en pratique sur le module du jeu Minecraft ?

L’idée, c’est d’inviter les enfants sur ces technologies de leur monde, de leur époque : certains n’osent pas ou bien osent, sans que leurs parents ne comprennent ce qu’ils font… Ici, la démonstration permet de mettre tout le monde à l’aise : on clique sur un bloc, qui est en fait une instruction avancée pour faire avancer un petit bonhomme sur une grille et ça, l’enfant le comprend très bien. Au final, cela permet de raisonner, de comprendre la démarche purement logique derrière la programmation.

Qu’est-ce qui vous paraît intéressant dans la démarche de l’Hour of Code ?

Le but, c’est de permettre aux enfants de s’appliquer et de réaliser, tout de suite, sans passer nécessairement par les parents. Au-delà de simplement jouer au jeu Minecraft, il s’agit de comprendre comment il est construit : c’est une approche de l’intérieur et c’est ça qui est intéressant. Dans un temps très court, cette petite démonstration en ligne permet d’appréhender les bases de la programmation que sont les boucles, les bases d’insertion. C’est très rapide, très ludique !

Ce genre d’ateliers fonctionne-t-il avec tous les publics ?

Je n’ai vu aucun blocage jusqu’ici, sur un échantillon très varié en termes d’âges ou de niveau d’expérience… Du côté des participants, il y avait des enfants qui n’avaient jamais codé, des adultes qui n’avaient jamais joué. Tous ont su évoluer dans le jeu, certes pas tous jusqu’au dernier niveau, mais bon ! Cela prouve qu’un exercice élaboré de manière ludique peut s’adapter à tous les publics.

Photo : Le 12 décembre 2015 à la Cité des sciences / RSLNmag

A lire aussi sur RSLN : Hour of Code ou comment les jeunes Français apprennent l’alphabet du XXIe siècle