Vous avez un projet ?

Contactez-nous
Recherche

L’Intelligence Artificielle (IA) est de plus en plus présente dans les établissements d’enseignement supérieur et permet de jouer de nombreux rôles dans le secteur de l’Education. L’école Politechnico Di Milano en Italie utilise FLEXA, une plateforme innovante utilisant la technologie de Microsoft AI. 

Vous pouvez trouver le témoignage original ici

Afin de vous faciliter la lecture de ce témoignage, nous vous avons traduit quelques passages :

Une nouvelle révolution numérique est en cours à l’école Polytechnique de Milan (MIP) avec l’arrivée de la première version de FLEXA, une plateforme innovante comprenant un apprentissage personnalisé et un mentor numérique pour les étudiants. MIP utilise la technologie de Microsoft AI pour alimenter cette plateforme qui fournit des recommandations éducatives personnalisées à la prochaine génération de dirigeants et de décideurs !

Imaginez un monde dans lequel l’apprentissage a été inventé, pour la première fois, dans l’environnement digital d’aujourd’hui. Cela voudrait dire, que l’impression n’aurait jamais influencé la planification des cours ou la vente des manuels scolaires ! Dans une telle réflexion, nous pourrions réinventer l’agencement des classes, leur apparence, leur durée et la manière dont elles structurent les informations et les interactions entre les professeurs et les étudiants.

En effet, la structure standard d’un trimestre ou d’un semestre pourrait être remplacée par des stratégies d’apprentissage plus longues, plus adaptées, appliquées quotidiennement, hebdomadairement ou mensuellement, en fonction des besoins de l’étudiant et des exigences de sa carrière professionnelle choisie. Un nouveau modèle d’apprentissage devrait également exploiter un moteur de contenu puissant et une intelligence artificielle (IA) capable d’adapter et d’assister chaque élève. C’est le rêve de FLEXA, une approche différente de l’apprentissage mise au point pour l’école MIP à Milan, en Italie.

.

FLEXA, personnalisé et personnel

 

La planification de FLEXA a débuté en 2016 lorsque Federico Frattini, professeur à MIP et directeur des programmes de MBA a commencé à réfléchir une prochaine digitalisation susceptible de faire progresser l’apprentissage des cadres. Il s’est alors rendu compte qu’il restait des questions en suspens sur l’utilisation des technologies numériques dans l’éducation. Tout d’abord, selon Frattini, il existe une « possibilité de personnaliser le parcours de nos étudiants suivant de longs programmes, comme un MBA, un Executive MBA ou un Master spécialisé. Au-delà de la personnalisation intégrée au programme, la technologie numérique offre également la possibilité de fournir un apprentissage continu au fil du temps à notre communauté d’anciens élèves, un concept partagé par de nombreuses autres écoles. »

FLEXA offre aux étudiants de nombreuses fonctionnalités, notamment des fonctionnalités de networking et une grande visibilité auprès des entreprises inscrites sur la plateforme. « FLEXA est un excellent outil pour mieux connaître les besoins de nos étudiants », déclare Frattini.

Le noyau de l’activité de FLEXA est « cet outil de diagnostic qui évalue les compétences générales et digitales, ainsi que le savoir-être de l’élève, puis utilise les services d’intelligence artificielle de Microsoft pour créer des parcours d’apprentissage personnalisés qui peuvent être très courts, tels que plusieurs mois. Cet outil peut suggérer un contenu physique et numérique adapté aux expériences de chaque élève, ancien élève ou futur élève, conçu pour combler leurs lacunes en matière de compétences. »

L’outil fonctionne de la manière suivante, les étudiants se connectent au système à l’aide de leur compte MIP, puis évaluent leurs diverses compétences. « La partie la plus difficile, explique Frattini, est une auto-évaluation basée sur l’expérience qu’ils ont acquise dans leur carrière ou dans leurs études, regroupant un certain nombre de dimensions des compétences pertinentes pour les emplois de demain. Ils passeront ensuite des tests de compétences générales et numériques. On leur demandera d’indiquer où ils se voient dans leur carrière dans les trois prochaines années, et ils travailleront sur le genre de rôle qu’ils voudraient avoir. »

À partir de là, les étudiants peuvent accéder à leur tableau de bord où ils retrouvent leur profil de compétences, leurs forces et leurs pistes d’amélioration, le tout en fonction de leurs attentes professionnelles identifiées précédemment. Les étudiants déterminent le temps qu’ils souhaitent consacrer à l’approfondissement de leurs connaissances dans ces domaines.

FLEXA les guide sur la façon de combler efficacement leur déficit de compétences : « Imaginez avoir un coach personnel qui vous accompagne au fil de votre carrière. Imaginez que ce mentor vous recommande le meilleur contenu pour vous tenir au courant de l’actualité et pour combler l’écart entre vos compétences actuelles et celles nécessaires pour atteindre vos objectifs de carrière. C’est FLEXA ».

Une collaboration avec Microsoft

 

C’est là que Microsoft AI entre en jeu !  Quelle que soit la combinaison de compétences et les aspirations spécifiques de chaque élève, il existe une multitude de contenus qui peuvent être utiles. Certains de ces éléments peuvent être lus en 10 minutes, d’autres en 20 et d’autres nécessitent plus de temps. L’intelligence artificielle peut reconnaître et classer le contenu de manière appropriée et faire des recommandations en conséquence. FLEXA peut vous conseiller de suivre un cours de marketing avancé chez MIP, avec une recommandation spécifique pour trois chapitres d’un livre, car ils concernent un de vos déficits de compétences. Ces recommandations évoluent avec le temps. Frattini note que « FLEXA prend en compte les commentaires des autres utilisateurs de la plateforme qui utilisent le même contenu. Il examine également la pertinence du contenu pour un élève en se basant sur d’autres profils similaires à ceux de cet élève en termes d’aspirations professionnelles. »

 

Pour cet objectif aussi ambitieux, la coopération et la technologie de Microsoft étaient essentielles. Frattini est clair : « Il n’y avait pas d’autre partenaire avec qui nous aurions pu faire un projet comme celui-ci. La vision, la passion, le soutien de Microsoft Italie ainsi que la relation était très positive et amusante.  »

Les possibilités avec un tel système sont incroyablement excitantes ! « Supposons que je sois un professeur intéressé par les candidatures dans le domaine de la blockchain. Je peux lancer un défi sur FLEXA, en demandant à trois équipes de cinq personnes de préparer une vidéo partageant leur expérience et leurs connaissances sur l’utilisation de la blockchain dans le secteur de l’alimentation. Les trois équipes sont créées sur FLEXA. Ils participent au jeu et l’équipe qui produit la meilleure vidéo sera sélectionnée par la faculté. La vidéo est incluse dans la liaison de données de FLEXA et peut être envoyée à d’autres utilisateurs.  »

Dans le même temps, grâce à l’outil d’évaluation, FLEXA fournit un éventail d’informations sur les besoins réels des étudiants. Ces besoins peuvent être communiqués aux professeurs afin qu’ils optimisent leurs cours pour tirer le meilleur parti de leurs étudiants.

.

Dans le futur 

 

Le projet FLEXA a été lancé au dernier trimestre de 2018 et l’équipe de MIP a déjà des idées sur la manière de faire évoluer ses opérations et de développer les futures innovations de la plateforme. Réinventer la façon de servir les étudiants à l’ère numérique prend du temps. Il ne faut pas avoir peur de prendre des risques et d’utiliser les nouvelles technologies pour repenser les anciennes méthodes.

L’ingéniosité de l’équipe MIP et la puissance de Microsoft AI font de FLEXA un projet à surveiller, car ce type d’expériences pourrait bien définir la prochaine décennie de la planification du curriculum et de l’excellence en éducation.