Vous avez un projet ?

Contactez-nous

La généralisation du numérique à l’école, voulue par François Hollande, est l’occasion de repenser la façon d’enseigner, selon le recteur Jean-Marc Monteil.

« L’idée que le prof n’aurait plus sa place avec le numérique, largement véhiculée dans la représentation populaire, est une erreur fondamentale. » Le recteur Jean-Marc Monteil, chargé de mission par le Premier ministre pour la valorisation des initiatives nationales et académiques sur le numérique, est catégorique.

Dans une série d’entretiens accordés au site Ludovia, le haut fonctionnaire explique les changements qu’implique une place prépondérante donnée au numérique en classe, notamment en termes de pédagogie.

Le digital et les tablettes ne remplaceront pas les professeurs, mais font évoluer son rôle dans la classe. Par exemple, avec les nouvelles technologies, les élèves se retrouvent face à une profusion d’informations, il faut donc leur apprendre à faire le tri :

«Nous avons besoin du professeur ; ce qui va rester au cœur de notre système, c’est la compétence professorale, c’est-à-dire la capacité à organiser, à hiérarchiser, à trier et à comparer l’information.»

Ainsi, le numérique doit être vu, selon lui, comme «un moyen de repenser un certain nombre de nos pratiques avec pour objectif d’accroître la probabilité d’accès d’un plus grand nombre d’enfants à l’information et au savoir».

Le recteur met néanmoins en garde : l’outil technologique ne doit pas être vu comme une solution magique. Le risque serait de croire que « si je me sers de ma tablette, ça va aller très bien et je vais apprendre mieux ». Cela nécessite donc de bien penser l’utilisation des nouveaux outils dans un projet pédagogique, en s’adaptant aux élèves et à leurs besoins. Mais il en est persuadé, le numérique peut aider à lutter contre l’échec scolaire, qui frappe près de 150 000 enfants par an qui sortent du système scolaire sans diplôme ou formation qualifiée, en s’adaptant notamment à ce qu’il nomme les «intelligences multiples».

Des entretiens à lire sur le site Ludovia

A lire aussi sur Microsoft pour l’Education :

> L’utilisation du numérique en classe induit un changement profond de pédagogie

> François Taddéi : « Avec le numérique, les élèves deviennent co-auteurs des solutions de demain »

> Vers des logiciels faits par les professeurs, pour les professeurs

Photo: US Department of Education via FlickrCC license by