Vous avez un projet ?

Contactez-nous

Le handicap dans le monde représente 20% de la population. En France, les derniers chiffres officiels de l’INSEE montrent que plus de 12 millions de citoyens sont en situation de handicap. Il est à noter que ces chiffres n’intègrent pas l’ensemble des handicaps invisibles entrant pourtant en ligne de compte dans les difficultés d’apprentissage de certains enfants.

« Le handicap n’est pas simplement un problème de santé. Il s’agit d’un phénomène complexe qui découle de l’interaction entre les caractéristiques corporelles d’une personne et les caractéristiques de la société où elle vit. »
Organisation Mondial de la Santé (OMS)

Il faut donc s’intéresser aujourd’hui à l’ensemble des problèmes d’interaction d’un individu avec son environnement. Ces difficultés peuvent être permanentes, temporaires ou situationnelles.

Le handicap à l’école

Les enjeux pour l’éducation sont multiples :

  • Préparer les enfants à l’usage du numérique indispensable dans la vie quotidienne
  • Adapter les compétences aux métiers de demain avec un numérique de plus en plus répandu
  • Construire une école inclusive en offrant des outils aux élèves en situations de handicap
  • Prévenir l’échec scolaire et mieux suivre le parcours des élèves

 

Microsoft Education s’engage aujourd’hui à créer de nouveaux environnements d’apprentissages plus productifs, attrayants et inclusifs. Les élèves peuvent ainsi apprendre et progresser en fonction de leurs capacités et de leurs compétences. Les enseignants disposent d’outils et de solutions adaptées pour intégrer l’ensemble des élèves en limitant l’effort d’adaptation, puisque l’élève peut adapter de lui-même son environnement en fonction de ses difficultés. Pour l’Education Nationale, il s’agit d’assurer l’une de ses principales missions consistant à assurer l’équité et l’inclusion dans les écoles de l’ensemble des élèves.

Inclusion & accessibilité numérique : les innovations de Microsoft

Microsoft, depuis ses débuts, a intégré de nombreuses fonctionnalités d’accessibilité à son offre (touches de raccourcis, loupe, contraste, …). Aujourd’hui, Microsoft met en œuvre pour l’ensemble de ses développements une démarche de conception inclusive visant à produire des applications universelles, c’est-à-dire indépendante des caractéristiques des utilisateurs. Il est ainsi possible d’effectuer la même opération de différentes manières comme vous le verrez par la suite.

Windows 10 : Les options d’ergonomie

Un aspect intéressant au niveau de Windows 10 est que l’ensemble des options d’ergonomie disponible s’appliquent à toutes les applications qui vont s’exécuter dans cet environnement. Afin de se rendre compte des nombreuses possibilités offertes, il suffit simplement d’ouvrir dans le panneau de configuration et d’accéder aux « Options d’ergonomie » (Touches : « Win » + « U »), où les paramètres sont classés sous les rubriques « Vision », « Audition » et « Interaction ».

La rubrique « Vision » intègre notamment quelques fonctionnalités intéressantes :

  • Les paramètres d’affichage avec par exemple la possibilité de choisir un thème sombre ou clair ou encore de supprimer la lumière bleue ;
  • La loupe permettant d’augmenter le niveau de zoom et de le déporter dans une fenêtre pouvant être positionné sur un écran externe ;
  • Le curseur pouvant être agrandi et affiché avec la couleur souhaitée ;
  • Le filtre de couleur offrant un paramétrage adapté pour les personnes touchées par le daltonisme ;

La rubrique « Audition » permet de transformer les alertes sonores de Windows en alertes visuelles , ou encore de paramétrer l’affichage du sous-titrage pour son confort.

La rubrique « Interaction » intègre des capacités de piloter Windows 10 à la voix (Cortana, Commandes vocales) et depuis peu ajoute de la dictée vocale (Touches : « Win » + « H »). Un clavier virtuel est également disponible et offre des suggestions de mots. Notons également la possibilité de gérer nativement un oculomètre Tobii© dans Windows 10 ce qui offre un usage de l’ensemble des applications en utilisant ses yeux.

Office 365 : Accessibilité & Intelligence Artificielle

Ce qui marque principalement les utilisateurs d’Office ProPlus 365 Education, c’est l’apparition de nombreuses fonctionnalités s’appuyant sur de l’Intelligence Artificielle. En effet, Microsoft investi massivement sur ces technologies pour offrir des usages encore plus évolués tout en offrant une utilisation simplifiée.

Prenons par exemple la dictée vocale, disponible au niveau du menu « Accueil » de pratiquement toutes les applications Office 365. Le choix de la langue étant paramétré, un simple clic sur le bouton « Dicter » permet de l’activer. Il suffit alors de parler et d’ajouter une petite pause vocale avant de prononcer la ponctuation pour saisir le texte souhaité. Il est également possible dans le menu « Révision » d’utiliser la « Lecture à voix haute » pour lire du texte et l’entendre. Ces fonctionnalités sont de plus en plus efficaces avec l’amélioration des services d’Intelligence Artificielle.

Attardons-nous maintenant sur la traduction. Il est possible dans Word d’accéder dans le menu « Révision » au bouton « Langue », permettant de traduire l’intégralité du document ou d’ouvrir un panneau « Translator » simplifiant la traduction dans près d’une soixantaine de langues.

Une autre fonctionnalité intéressante est la possibilité dans PowerPoint d’activer le sous-titrage en Français ou dans une des soixante langues traduites. Lorsque l’on se met en mode présentation et en utilisant un micro adapté à l’ambiance sonore, cela ajoute pour des enfants sourds ou malentendants le texte correspondant à la voix du présentateur. Même si la qualité du texte est de temps en temps perfectible, le niveau de concentration nécessaire à de la lecture labiale est trop intense pour ces enfants et le sous-titrage peut leur être indispensable.

OneNote : Le lecteur immersif

Une fonctionnalité remarquable pour l’éducation est l’utilisation du lecteur immersif. Il est notamment disponible dans le menu « Affichage » de la version gratuite de OneNote que l’on peut trouver sur le Store de Windows 10. Pour le trouver sur la version OneNote proposé dans Office 365, il faut installer les « Outils pédagogiques » que l’on peut facilement trouver sur Internet. Ce lecteur est également présent dans l’application Teams ou dans le navigateur Edge.

Ce lecteur immersif a été développé pour répondre à des enjeux pour des élèves « DYS ». On peut l’utiliser pour adapter l’affichage (couleur de fond, talle des caractères, espacement des caractères, …), lire le texte avec en surbrillance les mots prononcés, traduire les mots souhaités ou le texte dans son intégralité, coloriser les catégories grammaticales (noms, verbes, adjectifs, adverbes) ou encore activer un imagier présentant une image correspondant au mot sélectionné.

Toutes ces fonctionnalités offrent un confort d’usage pour répondre à de nombreux enfants en potentiel situation d’échec scolaire.

Le vérificateur d’accessibilité

La suite Office 365 propose aux utilisateurs un outil particulièrement intéressant puisqu’il guide l’utilisateur dans les corrections à apporter pour qu’un document soit accessible. Ainsi, les problèmes de contraste, de structuration de documents, de texte alternatif pour les images ou les tableaux, et de nombreux autres problèmes sont très rapidement mis en avant, et l’assistant propose des corrections au rédacteur. Rendre un document accessible à tous devient très simple et ne nécessite aucune compétence particulière. Il devrait certainement être massivement utilisé par les enseignants à destination de tous leurs élèves.

En conclusion

Offrir des environnements numériques inclusifs est aujourd’hui indispensable pour que l’école puisse remplir ses obligations d’égalité des chances, et faire face aux enjeux de réduction de l’échec scolaire. La technologie se mat ainsi au service des enseignants et des élèves pour rendre l’école plus inclusive, et permettre à chacun de réaliser ses ambitions.