Vous avez un projet ?

Contactez-nous
Recherche

Structurée en 5 pôles universitaires répartis sur 18 sites géographiques, l’Université de Reims Champagne-Ardenne mobilise 1 400 enseignants, dont 800 enseignants-chercheurs, et 1 millier de personnels administratifs et techniques pour accueillir chaque année près de 26 000 étudiants. Un défi technique et humain de tous les instants pour la Direction numérique, qui mise sur la migration de son parc de PC vers Windows 10 Éducation pour rationaliser et simplifier sa tâche.

Université pluridisciplinaire privilégiant l’excellence, l’URCA dispense à 26 000 étudiants des formations au plus près des besoins de la société et dans tous les domaines du savoir, au travers d’enseignements s’adossant sur une recherche innovante de réputation internationale. Elle se compose de 8 UFR, 1 Centre Universitaire, 2 IUT, 1 Ecole d’Ingénieurs, 1 Institut de Formation Technique Supérieur et 1 École Supérieure du Professorat et de l’Éducation.

http://www.univ-reims.fr

Mission

Préparer la migration de plus de 6 000 ordinateurs fixes et portables vers Windows 10 Éducation afin de sécuriser et d’homogénéiser le parc.

Enjeux du projet

Déterminer le meilleur scénario de migration possible qui permettra à la fois la préservation des données utilisateurs et la réduction du temps total nécessaire.

« Notre premier contact avec Windows 10 remonte à juillet 2016, relate Bruno Lannoy, le Responsable du Service Informatique de Proximité (RSI)  à la Direction du Numérique de l’Université. Nous avions profité de la période de mise à jour gratuite proposée par Microsoft pour évaluer ce nouvel OS en migrant près de 500 machines. Un an plus tard, nous organisons notre prochain gros chantier qui consistera à migrer l’ensemble de notre parc PC vers cette version ». Soit plus de 6 000 machines qu’il va falloir mettre à jour, sur un parc total d’environ 7 000. « Nos étudiants viennent sur nos campus avec leurs propres ordinateurs, tablettes ou smartphones. Les postes concernés sont ceux utilisés par les enseignants et les enseignants-chercheurs, ceux disponibles en salles de cours, et bien sûr ceux de l’ensemble du personnel de l’Université », précise le RSI.

Plus de sécurité, moins de tracas

Pour Bruno Lannoy, l’objectif de cette migration est évident. « Nous nous sommes lancés depuis quelque temps dans une démarche de rationalisation, d’homogénéisation et de sécurisation de notre parc, justifie-t-il. Windows 10 Éducation présente toutes les qualités dont nous avons besoin. Plus sûr et plus simple d’utilisation, il est aussi plus facile à administrer pour une petite équipe comme la nôtre, de surcroît éclatée sur 18 sites ».

La gestion des mises à jour est notamment au coeur des préoccupations de la Direction du Numérique. « Dans notre organisation, certains postes peuvent et doivent être mis à jour régulièrement, explique Bruno Lannoy, tandis que d’autres ne doivent accepter que certaines mises à jour, notamment celles relatives à la sécurité, et que d’autres enfin, les plus sensibles, ne doivent en accepter aucune sans validation préalable. La nouvelle gestion des mises à jour proposées dans Windows 10 nous permettra de gérer très facilement toutes ces situations ».

Une autre source d’inquiétude était bien sûr le déroulement proprement dit de la migration. Pour la lever, Microsoft a proposé à l’URCA une session d’information d’une demi-journée, qui s’est révélée convaincante.

Ce sont plus de 6 000 machines qu’il va falloir mettre à jour, sur un parc total d’environ 7000. Pour y parvenir en un délai raisonnable, la Direction Numérique privilégie un scénario d’upgrade-in-place.

« Nous avons ensuite lancé une concertation pour définir le ou les scénarios les plus appropriés à notre situation, rapporte Bruno Lannoy. Dell, qui est un partenaire historique de l’Université, a réalisé un POC (« proof of concept ») qui a fini de nous convaincre : nous allons privilégier l’upgrade-in-place, qui nous permettra de conserver tous les fichiers utilisateurs et toutes les personnalisations apportées aux postes de travail. Ce sera un vrai plus pour les utilisateurs, mais aussi un gain de temps et d’énergie pour nos équipes ».

Reste enfin la question de la gestion du changement. « Nous allons bien sûr prendre toutes les mesures nécessaires, anticipe Bruno Lannoy : nos informaticiens de proximité seront présents en support, notre site intranet de documentation sera mis à jour et nous prévoyons même de rendre accessibles les MOOC que Microsoft réalise. Cependant, je ne pense pas que nous aurons beaucoup de demandes : Windows 10 Éducation est suffisamment intuitif et, somme toute, assez proche d’utilisation de Windows 7 ».

Un planning à court et moyen terme

Tout enthousiaste qu’il est, Bruno Lannoy se garde bien de mettre la charrue avant les boeufs. « Étant donnée notre organisation, je me dois d’être plus pragmatique que dogmatique, temporise ainsi le RSI. Nous avons beaucoup de projets et d’idées à explorer, mais la priorité, c’est la mise en place de notre Active Directory, qui devrait être effective en 2018. Il faut comprendre qu’Active Directory est la pierre angulaire de notre stratégie de rationalisation. C’est lui qui nous permettra de réussir notre migration vers Windows 10 Éducation et, dans la foulée, le déploiement d’Office 365. En coulisse, il nous permettra également de déployer SCCM, que nous évaluons actuellement et dont nous attendons qu’il nous simplifie encore davantage l’administration. Enfin, nous avons plusieurs idées autour de Microsoft Azure, et là encore, Active Directory sera central ».

Chaque chose en son temps, donc.

Bruno Lannoy, Responsable du Service Informatique de Proximité à la Direction du Numérique

« L’upgrade-in-place nous permettra de conserver tous les fichiers utilisateurs et toutes les personnalisations apportées aux postes de travail. Ce sera un vrai plus pour les utilisateurs, mais aussi un gain de temps et d’énergie pour nos équipes »

Si vous avez des questions ou souhaitez être accompagné sur de nouveaux projets, nous restons à votre écoute !  Retrouvez aussi l’ensemble des informations sur nos offres et services sur notre site Microsoft Education ou suivez toute notre actualité sur notre compte Twitter ou en vous inscrivant à notre Newsletter Education.